hp

Toujours plus haut

Pour la première fois de l'année, la Haute Patrouille de la 1re Aix, accompagnée de la maîtrise est partie marcher sur la Sainte-Victoire. Ce week-end de HP a commencé près de Saint-Antonin sur Bayon, petit village au Sud de la montagne. C'est à pied que nous avons rejoints quelques kilomètres plus à l'Est le refuge Baudino où nous avons eu la chance d'être seuls. Nous avons donc profité de cela pour allumer un feu avec du bois que nous avions ramassé le long du chemin et nous avons passé la soirée auprès de celui-ci.

Après une nuit plutôt calme, nous sommes repartis de bon matin en longeant la face Sud et en prenant la direction de la Croix de Provence. Le chemin plutôt escarpé nous a obligé à faire preuve quelques fois de nos talents d'escalade. Cette partie du chemin, bien que courte en distance, nous pris toute la matinée et, une fois redescendus sur le GR, nous avons pu manger un repas bien mérité!

Dans l'après-midi, nous sommes redescendus tranquillement jusqu'au point de rendez-vous. Après avoir veillé auprès du feu, marché dans la brume, surplombé la vallée et escaladé la montagne, c'est assurément un week-end qui restera gravé dans nos mémoires!

Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image ci-dessous.

Sur la crête

Comment reconnaître un scout?

Voici quelques caractéristiques du scout.
Vous en connaissez d'autres? Postez les dans les commentaires.

A la fin de la semaine un scout ne dit pas "je suis en week-end" mais "je pars en week-end".

Un scout est le seul à pouvoir allumer un feu en moins de 5 min quelque soient les circonstances... (enfin, en théorie!)

Un scout, c'est quelqu'un qui, quand il voit un arbre ne le regarde pas en se disant "Oh! qu'il est beau" mais "Ah, tiens il serait bien celui là pour une table!".

Si vous voyez quelqu'un qui, quand il pleut, reste sous la pluie et ne court pas s'abriter, il y a de fortes chances pour qu'il soit scout.

Pour le simple amateur, si vous ne comprenez rien à ce que deux personnes disent (surtout l'emploi de termes bizarres tel que froissartage, PH, CDC, HP, PDDM, PCCF, PJC et tant d'autres...), ce sont deux scouts.

Le scout, c'est quelqu'un qui passe son temps a tripatouiller des bouts de ficelle pour faire des nœuds qui ne servent qu'à faire joli, ou qui se ne promène jamais sans un bout de ficelle, un carnet, un stylo, un couteau... Mais aussi qui entame des chants pour faire passer le temps.

Le scout, c'est aussi quelqu'un qui ne met pas deux heures à trouver un nœud pour attacher le filet de volley en EPS, qui se dit pendant la sortie en SVT que ça serait un pur lieu pour camper alors que les autres tentent désespérément de ne pas salir leurs nouvelles baskets dans la petite flaque d'eau.

Le scout, c'est quelqu'un qui accorde une grande importance à un insigne à moins de 2 €.

Lire la suite

La troupe au Domaine de Beaupré

26 et 27 mars 2011 - Domaine de Beaupré

Préparation de la sioul Le week-end de troupe commence par l’installation des patouilles sur le lieu de campement. Nous devons trouver un lieu un peu isolé des autres patrouilles, y monter la tente et dégager un espace pour le feu. Au cours de cet après-midi, les chefs nous font répéter des chants et nous apprennent des techniques pour animer une veillée. Ensuite, toute la troupe construit un coin de veillée modèle pour le soir même. Tout le monde a une tâche : l’Aigle et le Mustang sont chargés des feux, le Busard de l’installation de draps blancs pour réfléchir la lumière et faire des ombres tchèques, et le Chamois de la mise en place de rondins de bois en lieu et place de bancs. Ensuite, toutes les patrouilles apportent leur étendard ou bouclier pour décorer le coin de veillée et le mettre dans l’ambiance du thème de l’année.

Coeur parlé veilléeUne fois ce travail accompli, nous nous répartissons en deux groupes pour faire une sioul. Après nous être bien défoulés nous  retournons dans nos coins de patrouilles pour préparer la veillée et manger. L’engagement des scouts pour la préparation de la veillée est très fort et elle est réussie notamment grâce à l’utilisation de plusieurs techniques (ombres tchèques, comédie musicale,…) et à la participation importante des patrouillards dans tous les chants dont certains répétés un peu plus tôt dans la journée.


Lire la suite

La HP sur la Sainte-Victoire

Week-end de HP du 22 et 23 Janvier 2010,
Sainte Victoire d’Ouest en Est.

A la sortie de la messe des mouvements scouts d’Aix (qui fût bien réussie), la Haute Patrouille (HP) s’est répartie dans 2 voitures pour se retrouver au barrage de Bimont. A cet endroit, nous nous sommes répartis l’intendance et le matériel nécessaire à la marche. L’ascension pouvait commencer. Nous marchions de nuit, donc, plus prudemment.

A 22h30, nous arrivons au refuge du prieuré. Espérant être seuls ou peu nombreux pour passer la soirée, nous sommes accueillis par une vingtaine d’étudiants du Lycée militaire, un couple de néo-marseillais et un autre d’une dizaine de personnes qui se préparaient à descendre. Nous en profitons pour prendre leur place et nous installer dans un coin. Après un repas, nous chantons avec les militaires, nous partageons et enfin, nous nous couchons.

Au réveil, nous rangeons notre coin, nous préparons nos sacs avant de monter à la croix pour prendre le petit déjeuner au soleil. Une séance photo plus tard et nous étions parti pour parcourir la crête. En chemin, nous prenions une petite pause pour expliquer par groupe des points pédagogiques, d’organisation aux CPs et aux seconds.

Arrivés à midi pile au Col des Portes, nous nous séparons pour rentrer chacun chez soi.

Découvrez les photos en cliquant ici.