La vie de Charles de Foucauld

Saint-Patron: Bienheureux Charles de Foucauld

Le Saint-Patron de la troupe est le Bienheureux Charles de Foucauld. (Historiquement, le Saint-Patron de la 1re Eguilles est Saint Martin).

Charles de Foucauld

Charles Eugène de Foucauld de Ponbriand (15 septembre 1858 - 1er décembre 1916) est un militaire français devenu explorateur et géographe, puis religieux catholique et linguiste.

Orphelin à l'âge de six ans, Charles de Foucauld fait carrière dans l'armée, intégrant Saint-Cyr et menant une vie dissolue. Il décide à 23 ans de démissionner de l'armée afin d'explorer le Maroc en se faisant passer pour un Juif. La qualité de ses travaux lui vaut la médaille d'or de la Société de Géographie, et une grande renommée suite à la publication de son livre Reconnaissance au Maroc(1888).

De retour en France et après diverses rencontres, il se convertit et devient religieux chez les Trappistes le 16 janvier 1890, en France puis en Syrie. Sa quête d'un idéal encore plus radical de pauvreté, d'abnégation et de pénitence le pousse à quitter la trappe afin de devenir ermite en 1901. Il vit alors en Palestine, écrivant ses méditations qui seront le cœur de sa spiritualité, comprenant la Prière d'abandon.

Ordonné prêtre, il décide de s'installer dans le Sahara, à Béni-Abbés. Il ambitionne de fonder une nouvelle congrégation, mais personne ne le rejoint. Il vit avec les Berbères et développe un nouveau style d'apostolat, voulant prêcher non pas par les discours, mais par son exemple. Afin de mieux connaître les Touaregs, il étudie pendant plus de douze ans leur culture, publiant sous un pseudonyme le premier dictionnaire touareg-français. Les travaux de Charles de Foucauld sont une référence pour la connaissance de la culture touareg.

Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld est assassiné à la porte de son ermitage. Il est très vite considéré comme un saint et une véritable dévotion s'instaure, appuyé par le succès de la biographie de René Bazin (1921) qui devient un best-seller. De nouvelles congrégations religieuses, familles spirituelles et un renouveau de l'érémitisme s'inspirent des écrits et de la vie de Charles de Foucauld.

Son procès en béatification commence dès 1927. Interrompu durant la guerre d'Algérie, il reprend ultérieurement et Foucauld est déclaré Vénérable le 24 avril 2001 par le pape Jean-Paul II, puis Bienheureux le 13 novembre 2005 par le pape Benoît XVI.

(d'après Wikipédia)

Prière de Charles de Foucauld

Mon Père, je m'abandonne à toi, fais de moi ce qu'il Te plaira.
Quoique Tu fasses de moi, je te remercie.
Je suis prêt à tout, j'accepte tout,
Pourvu que Ta Volonté se fasse en moi, en toutes tes créatures.
Je ne désire rien d'autre, mon Dieu.
Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne mon Dieu, avec tout l'amour de mon cœur,
Parce que je t'aime et que ce m'est un besoin d'amour
De me donner, de me remettre entre Tes mains,
Sans mesure, avec une infinie confiance.
Car Tu es mon Père.